Image au hasard

pop43.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 59 invités et aucun membre en ligne

Ubisoft reste favorable au DRM...

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Alors qu'Ubisoft a annoncé vouloir conserver le principe du DRM de connexion sur ses futurs jeux vidéo, l'éditeur français a décidé de ne pas le déployer sur l'un de ses prochains titres. R.U.S.E., disponible le 17 septembre prochain en Europe, sera ainsi jouable hors-ligne. En 2008, la société avait commercialisé Prince Of Persia sans DRM. Alors qu'Ubisoft a annoncé vouloir conserver le principe du DRM de connexion sur ses futurs jeux vidéo, l'éditeur français a décidé de ne pas le déployer sur l'un de ses prochains titres. R.U.S.E., disponible le 17 septembre prochain en Europe, sera ainsi jouable hors-ligne. En 2008, la société avait commercialisé Prince Of Persia sans DRM.

Cette vérification s'impose à tous les compartiments du jeu. Cela concerne donc le jeu en ligne, mais aussi le jeu en solo. Or, de nombreuses situations peuvent amener un joueur à ne pas avoir une connexion Internet. L'expérience du joueur est complètement dépendante de l'accès à Internet. En vacances dans une zone non-raccordée ? Passez votre chemin.

Ce système est également très fragile. En demandant aux joueurs de s'identifier à chaque fois qu'ils veulent faire une partie, Ubisoft fait peser une grande responsabilité sur les serveurs d'authentification. Si ces derniers tombent, les joueurs ne peuvent tout simplement plus accéder au jeu. Cela s'est produit il y a quelques mois, forçant Ubisoft à faire un geste commercial.

En 2008, Ubisoft avait expérimenté l'abandon des DRM sur un autre titre, Prince Of Persia. À l'époque, l'éditeur avait voulu mettre à l'épreuve la sincérité des joueurs qui affirmaient que les DRM étaient une plaie pour le jeu vidéo. Si le titre s'est quand même retrouvé sur les réseaux peer-to-peer, Ubisoft a néanmoins engrangé de bonnes ventes dans le commerce.

Partenaires

Recherche